Parcs de Street Workout avec bancs publics à pédalier et chargeurs mobiles

La fabrique citoyenne, le January 12, 2017, 5:16 PMModifié le February 1, 2017, 9:54 AM

Cette proposition est issue d'une fusion de 3 propositions similaires

La fabrique citoyenne

March 30, 2017

Nous vous remercions pour votre contribution à la saison 2 du Budget participatif.
Ce projet est issu de la fusion de 2 projets et sera soumis au vote.

Les porteurs de projets restent bien les porteurs initiaux et non "la fabrique citoyenne" comme indiqué. Il s'agit d'un problème technique.

Description

Le Street Workout renvoie à la fois à une méthode de musculation et à une forme d'expression artistique. Ce sport a connu un fort développement ces dernières années bien qu’il tire ses origines de l’antiquité. Sport d’extérieur, il a connu un vif engouement de par son coté transversal. À la encontre de plusieurs disciplines, les pratiquants de Street Workout viennent de nombreux horizons sportifs et il se construit encore par l’ajout de nouvelles influences comme le break dance, le Parkour ou les arts-martiaux. À Rennes, il n’existe pas de structure dédiée à la pratique de ce sport.
Les installations sportives du Mail François-Mitterrand offrent quelques commodités pour les pratiquants mais sont insuffisantes et mal adaptées. La création d’un véritable parc au Mail ou en d'autres points de la ville offrirait de meilleures conditions d’épanouissements aux amateurs de la discipline.
En complément l’installation de pédaliers au pied des bancs publics serait un plus au sein de cet espace sportif. Déjà à des fins de loisir ou sportive, pour ceux qui souhaitent exercer ou renforcer leur cardio et leurs jambes. Ces dispositifs permettraient également de produire de l’électricité afin d’alimenter des chargeurs pour mobiles et tablettes.
Il s’agit donc de joindre l’utile à l’agréable.

Objectifs/motivations

Une incitation à la pratique du sport:

En tant que discipline d’extérieur, le Street Workout a une dimension démonstrative incontestable. Le fait de voir des pratiquants en plein entrainement au coeur des espaces publiques crée naturellement une émulation parmi les amateurs de sports et suscite la curiosité des passants.
Les passants du Mail François Mitterrand s’arrêtent régulièrement pour observer les pratiquants, qu’il s’agisse de l’association No Limit Barz ou de pratiquants indépendants.
Un laboratoire de la mixité sociale:

Comme il n’y a pas de charges externes (poids ou haltères), les risques de blessures sont mineurs. Le Street Workout peut être pratiqué par tout le monde, jeunes et séniors, des simples amateurs aux athlètes de haut niveau, il rassemble toutes les générations et tous les niveaux. En outre il s’agit d’un loisir abordable sur le plan économique car il nécessite peu de matériel personnel pour le pratiquant. Il rassemble donc des pratiquants de tous horizons et de toutes catégories socio-professionnelles. C’est en ce sens une véritable école du vivre ensemble.