Des toilettes sèches à domicile dans ma ville...

Empreinte, le November 30, 2015, 4:15 PMModifié le December 17, 2015, 2:54 PM

La fabrique citoyenne

March 30, 2017

Bien que le projet de toilettes sèches réponde à des critères environnementaux, aux politiques publiques menées, sa mise en œuvre ne précise pas suffisamment l'organisation porteuse du projet et risque d'induire la création de nouvelles activités au sein de la collectivité. De ce fait, il ne peut être répondu favorablement à cette demande.

Description

Les toilettes sèches, aussi appelées toilettes à compost, toilettes à litière (sèche) ou TLB (Toilettes à Litière Biomaîtrisée), sont des toilettes qui n'utilisent pas d'eau.
Dans les toilettes classiques, l’eau ne sert qu’a transporter les matières.
Dans le cas présent on stabilise les réactions chimiques par de l’apport de matières carbonés (sciure ou copeaux de bois), puis l’on transporte l’ensemble sur un compost.
 
Quelques chiffres clés à l’échelle d’une famille de 4 personnes, par an, pour illustrer le propos :
58m3 d’eau économisé soit environ 220€.
3m3 de matières collectées, pour 2m3 de compost valorisable sous forme d'amendement organique.
 
Même en ville il est possible de récupérer les excréments pour en faire du compost ou de la bio-méthanisation, tout en économisant d’importantes quantités d’eau, à condition de remplacer le service apporté par l’eau par une autre solution.
L’absence de zone de compostage en milieu densément urbanisé par manque d’espaces verts, rend également difficile l’utilisation de ces toilettes, par contre l’on sait aujourd’hui qu’il est plus aisé de réaliser un bon compostage avec de plus grande quantité de matières, d'où un intérêt supplémentaire pour gérer ce compost de manière collective.
 
Nous proposons alors:
  • de créer un contenant en inox étanche.
  • de mettre en place  une collecte en porte-à-porte, comme pour les autres déchets.
  • de créer, en accord avec la municipalité, une ou plusieurs aires de compostage dédiées.
 
Ce projet s’adresse à toutes les personnes désirant tenter l’aventure des toilettes sèches. Pour se faire des ambassadeurs (comme ceux du tri il y a quelques années) seront chargés de faire la promotion du système auprès des futurs usagés.
Il sera fourni 2 seaux en inox hermétiquement étanches et consignés, ceux-ci seront mis à disposition en même temps qu’un meuble d’assise en châtaignier vitrifié. La sciure d’essence locale sera également fournie lors du ramassage des seaux.
Un ramassage collectif sera organisé, avec des chevaux de trait et une remorque adaptée, de la même manière que pour les ordures ménagères en porte-à-porte.
L’aire de compostage expérimentale pourra se situer près de jardins partagé sur une aire aménagé de manière spécifique avec une étanchéité afin de ne pas avoir d’infiltration de lixiviat. Le compost sera mécanisé, brassé avec un complément de paille et maturé durant 6 mois, le compost sera ensuite valorisé par une vente tous les mois.
 
Nous avons également le souhait que cette initiative reste participative et puisse évoluer dans les années à venir, pour devenir une référence européenne en matière de gestion des eaux vannes.